Le serious gaming, ou le savoir allié au divertissement

Un jeu qui ne serait pas fait pour le divertissement mais pour la pédagogie, voilà la définition communément admise pour ce que l'on appelle le serious gaming (jeu sérieux). La dimension interactive et intellectuellement stimulante est un atout non négligeable par rapport aux méthodes d'apprentissage classiques, qui ont parfois du mal à mobiliser un public plutôt jeune dans une ère de la communication aux repères visuels de plus en plus présents.  

C'est un concept qui existe depuis des siècles ; les différentes armées du monde ayant adopté les fameux war games où les batailles sont simulées dans des parties organisées entre militaires, notamment dans les académies où sont formés les officiers. Avec le XXème siècle et l'arrivée des jeux de société puis de l'informatique au grand public, le serious gaming prend son essor avec de nombreux jeux vidéos basés sur ce principe.

Souvent associés à des jeux pour enfants et adolescents, il existe pourtant des serious games développés dans d'autres buts ou publics : la formation (mise en situation professionnelle), la santé (apprendre à gérer sa maladie ou le dosage de ses médicaments)... ou encore l'écologie (prise de conscience collective sur les enjeux planétaires) comme ce fut le cas pour Terrabilis, créé par notre studio et Sly Frog Games fin 2015.

Il suffit de voir le succès toujours grandissant des expériences interactives les musées, des parcs d'attraction aux technologies visuelles et sensorielles innovantes, ou encore des jeux de simulations réalistes pour se rendre compte que le serious gaming est un phénomène amené à s'amplifier dans l'avenir. Aujourd'hui et encore davantage demain, les gens voudront apprendre en prenant plaisir à le faire.

Pracht
Guillaume

Derniers Articles